Sauge officinale

La sauge,  originaire de la Méditerranée, est connue et utilisée  depuis des siècles comme thé. De nos jours, elle est toujours restée une boisson populaire en Proche-Orient.

Notre sauge est un produit organique. Elle est soigneusement récoltée dans nos propres jardins, dans la région de Médéa dans une nature pure. Elle est cueillie à la main et patiemment séchée de façon naturelle, pour préserver ses précieuses composantes et ainsi offrir une qualité organique purement algérienne à nos clients.

Nous accordons une attention très particulière, à la bio-agriculture biologique et à la production naturelle. Dans le but d’offrir à nos clients une véritable nourriture naturelle,  nous n’utilisons pas de pesticides et n’utilisons que des engrais naturels

sauge webseite

La sauge est connue pour son agréable parfum et sa bonne odeur. Déjà, durant l’Antiquité, ses huiles essentielles étaient utilisées pour agrémenter les plats salés et épicés, ainsi que les plats populaires. Mais également comme remède contre les rhumes.

La définition de son nom :

Son nom lui-même nous informe sur ses qualités exceptionnelles.Sauge

Son nom botanique est Salvia officinalis : Salvia qui vient du mot latin « Salvare» et «guérison», tandis que «officinalis» indique une plante médicinale active.

Les capacités de guérison de la sauge sont connues depuis le Moyen Age, jusqu’à nos jours. A cette époque déjà, on l’utilisait pour traiter les ulcères, combattre les fortes infections, ainsi que comme remède contre les morsures de serpent.


La sauge est une herbe culinaire populaire, qui est excellente. On utilise ses huiles essentielles pour rehausser les plats salés. On retrouve, au 13ièmè siècle, dans le sud de l’Italie, à Salerno, un vieux dicton qui est toujours d’actualité de nos jours, qui dit :

 

« Pourquoi l’homme meurt-il si il y a de la sauge dans son jardin ? ». La réponse est : « Parce que contre la mort, il n’existe aucun remède ! »

On utilise la sauge en médecine :

Ses feuilles séchées ou fraiches sont utilisées pour la préparation de remèdes.

Les composantes de la sauge en tant que plante médicinale, sont ses huiles essentielles. Elle est principalement constituée par de la thuyone,  du camphre et du Lineol, ainsi que par des tanins et des triterpènes. Le pouvoir de guérison des feuilles de sauge s’exerce par les effets de sa propre drogue typique qui est le Salvin,  qui ‘est une substance amère. Les feuilles de sauge hachées doivent être stockées dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière, en évitant les récipients en plastique.

 

Ses applications thérapeutiques :

L’usage médical de la sauge est particulièrement recommandé lors de problèmes gastro – intestinaux, contre la perte d’appétit, les ballonnements, la diarrhée et les inflammations intestinales.

En outre, on utilisait la sauge dans la médecine traditionnelle pour traiter l’inflammation de la peau. Ou encore, comme rinçage et gargarisme de la bouche, lors des saignements de gencives, contre divers inflammations de la bouche, de la gorge et contre la laryngite.

Une feuille fraiche utilisée dans un bain de bouche peut remplacer le dentifrice.

La sauge est très efficace pour entretenir une flore buccale saine. Elle est également appelée « pro biotique de la cavité buccale ». Il n’y a pas de meilleurs soins de santé pour la bouche, le nez et de la gorge, que de temps en temps mâcher une feuille de sauge.

La sauge fait disparaître la mauvaise haleine, soigne les gencives irritées, les maux de gorge ou les sensations de perte de goût.

Elle aide à lutter contre l’infection, ou pour anticiper  celle-ci. En outre, les maux d’estomac et les ballonnements disparaissent.

Ses huiles essentielles ont des antimicrobiens : les triterpènes, qui sont des acides ursoliques anti-inflammatoire, ainsi que des tanins tirés de la peau, formant un ensemble astringent.

Dans de moindres quantités, les feuilles de sauge contiennent aussi des substances amères, utilisées pour stimuler l’appétit et l’activité de l’estomac et de l’intestin.

Les tanins sont utilisés comme inhibiteurs de la production de sueur. La sauge est comptée parmi les inhibiteurs de transpiration les plus efficaces. Les bains de pied à la sauge peuvent aussi aider contre la transpiration des pieds.

Pour les utilisations internes, on emploie les teintures de sauge. D’autre part, les utilisations internes et externes peuvent être combinées.

Toutefois, certaines études ont également montrés l’effet positif de cette plante médicinale contre les troubles nerveux (troubles de l’anxiété), et les spasmes musculaires, la sauge peut également être mélangée à de la valériane et à du millepertuis pour calmer.

La sauge a des propriétés antibiotiques contre plusieurs bactéries :

un tige de la sauge mit dans l'eau se redresse

La sauge pour le système respiratoire :  

 

Pendant des siècles, la sauge a été utilisée pour le traitement des maladies respiratoires. On pouvait trouver la sauge sous forme de bonbons à base de miel et de cire d’abeille en traitement contre la tuberculose. Ils aidaient à soulager la toux. Les résultats étaient très concluants. En parallèle de ce traitement, on pouvait ajouter des tisanes d’eau chaude mélangée à du jus de citron et à des feuilles de sauge.

Les moines du Moyen Age préparaient un sirop de miel à la sauge, ou encore du vinaigre de sauge. On s’en servait dans le traitement de la toux, des rhumes, contre les maux de gorge et la bronchite… La sauge était le médicament le plus populaire de l’époque.

 

 

Domaines d’application modernes de la sauge et ses prestations médicales :

 

La recherche médicale moderne ne croit en rien sans preuves scientifiques. Mais souvent ils ne peuvent vérifier les connaissances antiques. Ce qui est le cas pour la sauge.

Auparavant, les gens savaient que la sauge aide à lutter contre les maladies respiratoires. Il en est de même aujourd’hui, car nous savons que la sauge contient certaines huiles essentielles antimicrobiens (par exemple, la thuyone) et des tanins astringents (par exemple, l’acide rosmarinique).

Si on se demande si toutes nos nouvelles connaissances ont menés à faire évoluer, ou changer les remèdes? La réponse est NON. Les maladies ont peut être évolués mais les recettes sont restés les mêmes

Ces remèdes traditionnels sont par exemple : Le thé à la sauge avec du miel et du jus de citron, ou encore le miel, ou le vinaigre de cidre… Ces derniers sont toujours considérés comme d’excellents gargarismes contre l’amygdalite, la pharyngite et laryngite. Et sont encore et toujours utilisés par les orateurs.

Et tandis que le thé de sauge était utilisé autre fois par les philosophes et les savants anciens pour stimuler le cerveau et augmenter la concentration, on espère aujourd’hui tonifier la mémoire par la Sauge. Et pourquoi pas aider les patients atteints d’Alzheimer.

Quelques recettes de remèdes traditionnels :

La beauté de la sauge
La beauté de la sauge

Thé à la sauge :

Verser 150 ml d’eau chaude sur 1 sachet de sauge d’El Ibrik et laisser reposer  pendant 10 minutes.

Préparer un thé à la palestinienne :

Préchauffer votre théière, mettre deux sachets de la sauge d’el ibrik et 2 sachets de

thé noir (par exemple : Lipton), puis verser de l’eau bouillante. Laisser infuser 5  minutes.

Adoucir d’après votre goût.

 

Il ne vous reste plus qu’à déguster « l’esprit d’Orient ». Vous n’aurez jamais goutté une chose pareille… Un vrai délice de douceur et de fraicheur !

 

Rhume:

Verser 150 ml d’eau chaude sur 1 sachet de sauge d’El Ibrik et laisser reposer pendant 10

minutes. Adoucir avec du miel et ajouter un demi citron.

La transpiration excessive :

Verser 150 ml d’eau chaude sur 1 sachet de sauge d’El Ibrik et laisser reposer pendant 15

minutes. Adoucir avec du miel et ajouter un demi citron.

Maux de gorge :

Préparer une théière avec la tisane de sauge.

Pour cela, mettre 5 à 6 sachets de sauge d’El Ibrik dans une théière, et laisser infuser 20

minutes….. on peut gargariser toutes les deux heures, rincer la bouche et boire de petites

gorgées de cette tisane.

Sinus, ou des maux de tête :

La sauge est merveilleusement adaptée pour les inhalations de vapeur
Pour cela, faire chauffer un litre et demi d’eau. Verser sur 6 sachets de sauge d’El ibrik, que l’on peut laisser tel quel ou que l’on peut ouvrir , au choix. Placer le bol devant soi et y pencher la tête couverte d’une grande serviette, afin de profiter pleinement des vapeur desauge et de tous leurs bienfaits curatifs.

Transpiration et mauvaise odeurs des pieds :

Les bains de pieds à la sauge :

Mettre 6 sachets de sauge d’el Ibrik dans 1 litre d’eau chaude, laisser reposer à couvert

pendant 15 min. Verser dans un bol adapté, et ajouter de l’eau froide pour obtenir la

température idéale. Y plonger les pieds pendant environ 15 minutes. Et en même temps,

boire une tasse de thé à la sauge (voir recette précédente).

Faire des lavages de la partie du corps qui transpire pour diminuer des mauvaise odeurs

Brosse à dents et dentifrice :

Dans le domaine de la bouche et de la gorge, la sauge est l’un des remèdes naturel les

plus efficaces et les plus sûrs. Avant l’invention de la brosse à dents et du dentifrice, on

enveloppait l’index d’une feuille de sauge et on se massait ainsi dents et les gencives.

De cette façon, on luttait contre les saignements gingivaux. On empêchait, ou enlevait la

plaque dentaire. On tuait les bactéries. On renforçait les gencives et rafraîchissait l’haleine.

Aujourd’hui, à l’ère du dentifrice, il existe également des variétés de sauge; qui, si elles ne

sont pas associées à des ingrédients douteux – combinent tous les avantages de la sauge.

Recette:

3 cuillères de feuilles de sauge

3 cuillères de feuilles de rose

Pulvériser et mettre dans un bocal fermé. Prendre une petite dose sur votre brosse à dents

La sauge contre les douleurs des points de pression des prothèses :

Lorsque les prothèses provoquent des ecchymoses, la sauge est également le médicament

de choix. Il faut faire des gargarismes avec du thé de sauge.

Pour cela, plonger un sachet de sauge d’El Ibrik dans 150 ml d’eau chaude. Infuser pendant

10 minutes.

Pour arrêter l’allaitement

Verser 150 ml d’eau chaude sur 1 sachet de sauge d’El Ibrik et laisser reposer pendant 15

minutes. Adoucir avec du miel et ajouter un demi citron.

Prendre deux tasses par jour.

Egalement recommandé en cas d’excédant de lait maternelle.

 

 

Sources :

http://www.dr-gumpert.de/html/salbei.html

http://www.zentrum-der-gesundheit.de/pdf/salbei_02.pdf

http://www.zentrum-der-gesundheit.de/pdf/salbei_01.pdf

http://www.zentrum-der-gesundheit.de/salbei.html

images http://commons.wikimedia.org/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s