Curcuma et ….Ramadan

« Tout d’abord, mesdames, vous allez sans tarder suivre ce précieux conseil… Ouvrez vos placards, et jetez sans la moindre hésitation toute vos épices, et colorants artificielles sans goût et nocifs, que vous avez l’habitude d’utiliser pour agrémenter vos plats maghrébins et indiens et vous allez les remplacer par cet extraordinaire épice qu’est le curcuma »

D’autant plus, que le curcuma est un ingrédient à privilégier pour ce Ramadhan qui frappe à nos portes… En ce mois béni, ou les tables sont somptueusement garnies de plats si agréablement colorés et parfumés. Le curcuma et ses nombreux bienfaits curatifs sont donc des invités de premier choix. L’idéale est bien évidement de le consommer frais pour qu’il garde toute ses composantes si vertueuses.

20140624-112800-41280096.jpg

 Voici un petit apperçu de ses innombrables qualités sur notre organisme : 

Pour commencer, le curcuma est réputé pour ses bienfaits sur la digestion.
On l’utilise traditionnellement contre la crise de foie. Notre curcuma agit en augmentant la synthèse de la bile par les cellules du foie, et facilite sa sécrétion dans l’intestin lors de la digestion. La bile remplit alors pleinement son rôle de dissolution du cholestérol, et facilite donc l’absorbation et l’évacuation des graisses, par l’intestin.
Le curcuma agit aussi sur le syndrome du colon irritable en stimulant de façon très sensible la production et la qualité du mucus gastrique. Celui-ci tapisse la paroi intestinale et combat les irritations. Le curcuma est donc un bon partenaire pour la rééducation du transit intestinal et pour atténuer les douleurs abdominales.
L’une de ses propriétés réside dans son pouvoir anti-inflammatoire. Celui-ci combat les principaux acteurs de l’inflammation, les cellules neutrophiles. De plus, grâce à son pouvoir antioxydant, le curcuma piège les radicaux libres. La combinaison des effets anti-inflammatoires et antioxydants de la plante permet de contrarier les substances cancérigènes apportées par l’alimentation. Il est entre autre efficace contre les maux d’estomac, les nausées, perte d’appétit, sensations de surcharges, inflammations digestives, dysfonctionnement biliaire et les ulcères gastroduodénaux.
Il contient des vitamines B6 et C et des minéraux comme le fer, le manganèse, le potassium et des flavonoïdes.

Les qualités curatives du curcuma ne s’arrêtent pas là ! Il n’est pas juste utile pour soulager les processus de digestions pénibles et tout ce que cela sous entend. Sa consommation ne doit pas se limiter au mois de Ramadhan. Bien au contraire, ses innombrables bienfaits peuvent nous soulager en de nombreuses circonstances.

20140624-112800-41280406.jpg
N’oubliez pas d’ajouter Curcuma à votre Chorba et vos Borek

Divers vertus curatives du curcuma

  • -Le directeur de recherche au service de neurologie du Centre médical Cedars-Sinai à Los Angeles, Dr Paul Lapchak, a mené une étude, d’ou est sortie une nouvelle substance efficace pour la protection des cellules du cerveau et surtout, pour leur régénération après un accident vasculaire cérébral (AVC). La curcumine est le plus puissant inducteur de certaines protéines qui sont impliquées dans la défense des neurones, elle empêche la diminution de la fonction cognitive et présente à ce titre une voie thérapeutique innovante contre la maladie d’Alzheimer.
  • -Le curcuma est efficace contre Les problèmes cardiovasculaires. Il peut effectivement faire baisser le taux de mauvais cholestérol et augmenter la fluidité du sang en ralentissant l’agrégation plaquettaire. Il protège donc le système cardiovasculaire diminuant ainsi les risques de phlébite et surtout d’athérosclérose (encrassement des artères). Il aurait même un rôle protecteur contre l’insuffisance cardiaque.
  • -Il est efficace pour lutter contre les infections bactériennes et parasitaires : Dans ce cas, il est recommandé de saupoudrer un peu de curcuma sur les petites plaies ou égratignures après les avoir bien nettoyées. Il combat également les parasites intestinaux et est utilisé de façon traditionnelle contre la dysenterie.
  • -On l’utilise aussi pour faciliter la cicatrisation des plaies et contre les maladies de peau telle que les mycoses, les irritations cutanées, les plaies et ulcères… Dans ce cas, il est conseillé d’appliquer le curcuma directement sur la peau, sous la forme d’huile infusée, d’emplâtre, de teinture…Le curcuma pourrait également se révéler utile dans le traitement des lésions cutanées cancéreuses et des brûlures causées par les rayonnements et la radiothérapie.
  • -Divers études sont en cours, dont ressortiraient des résultats impressionnants prouvant que son activité anti-inflammatoire était comparable à celle de la cortisone et de l’aspirine!!!Il est donc recommandé pour lutter contre divers douleurs telles : les douleurs musculaires, tendinite, névralgie, rhumatisme, sciatique, arthrite…
  • – Dans la lutte contre certains problèmes oculaires tels que la cataracte chimiquement induite, les infections, inflammations et dégénérescences ophtalmiques. Le curcuma existe sous formes de gouttes. Prenez l’avis de votre ophtalmo.
  • – La recherche est très active dans le domaine du cancer, car le stress oxydatif est clairement impliqué à tous les stades de cette maladie. Les chercheurs pensent que les effets antioxydants et anti-inflammatoire de la curcumine pourraient être des atouts importants dans la prévention et le traitement du cancer.
  • -Des testes ont été fait sur le terrain. Il s’avère que les Indiens, qui le nomment « safran des Indes », le consomme au quotidien dans plus part de leurs recettes traditionnelles. Une étude comparative a fait ressortir d’impressionnantes conclusions. Effectivement, à âge égal, les Indiens ont 8 fois moins de cancers du poumon que les Occidentaux, 9 fois moins de cancers du côlon, 5 fois moins de cancers du sein et 10 fois moins de cancers du rein. Et cela, malgré une exposition à de multiples cancérigènes présents dans l’environnement, sur une échelle probablement pire qu’en Occident…

Petite astuce pour optimaliser les bienfaits du curcuma

Intégrez le mélange curcuma et poivre à une bonne huile de qualité et usez- en à volonté dans tous vos menus !
Car effectivement, l’association de curcuma et de pipérine, l’une des molécules active présente dans le poivre noir, augmente l’absorption du curcuma de 154% Les suppléments de curcuma offerts dans une base grasse (huile de poisson, lécithine, acides gras essentiels, etc.) seraient aussi mieux absorbés…

Profitons-en pour glisser quelques conseils pratiques sur le stockage des épices et optimiser leurs qualités gustatives, et curatives :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Pour le curcuma :

-Le mieux est de le consommer frais, Il est assez facile à trouver… Il ressemble au gingembre.
Il est préférable d’acheter le rhizome entier, pour qu’il soit plus savoureux. Dans ce cas conservez-le, emballé, dans un endroit frais et à l’abri de la lumière (3 semaines maximum). Épluchez-le et râpez-le au dernier moment.
Des cures régulières de curcuma dans l’alimentation pour son côté préventif ou en complément alimentaire. Ajouter à cela une vie saine, tant sur le plan physique, qu’alimentaire, pour conserver notre bien le plus précieux : la santé.

Pour la plus part des épices :

– Achetez-les en petites quantités. le mieux est de les consommer rapidement, pour qu’ils gardent leurs goûts et leurs qualités
-Le mieux est de moudre vos épices justes avant utilisation, pour profiter pleinement de leurs saveurs. Notamment le cumin, le poivre noir, l’anis, le coriandre, le fenouil… Vous allez vraiment apprécier la différence!
Mettez vos épices aux 3/4 de la cuisson, pour que vos plats gardent toute les saveurs et les odeurs de vos épices; qui de plus auront gardés toutes leurs propriétés, qualités et bienfaits.
Photos: Guenter Hamich / pixelio.de

4 Replies to “Curcuma et ….Ramadan”

  1. bonjour le curcuma est efficace pour le cholesterol faut il le consommer en poudre ou bien ?merci pour votre réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s